à la page d'accueil
Idées fausses Qui les utilise? Lequel, quand et comment?
 

Version pour smartphones avec les articles français les plus importants de ce siteFrançais-Nederlands-English-Español-Deutsch

Les causes du comportement désagréable envers les animaux

   

Les causes suivantes peuvent être soulevées s’il s’agit de comportement désagréable envers les animaux :

  • La tradition, dont l’origine peut remonter très loin dans le temps, comme la chasse et l’abattage rituel
  • L’idéologie, comme la notion que l’homme peut et doit prédominer les animaux
  • La religion, comme par exemple le Mithraïsme, le grand concurrent du christianisme à l’époque romaine, qui ordonnait qu’une fois par an un taureau soit sacrifié. Les chrétiens ont alors décidé que l’image du taureau était associée à celle du diable. Le sang du taureau aurait un effet purificateur sur les péchés commis.
  • L’ignorance, volontaire ou non-volontaire
  • L’indifférence, l’impuissance et le déni
  • L’orgueil : ne pas vouloir ou oser voir en l’animal son égal
  • Le soif de gain, parfois poussé à l’extrême
  • L’image, « m’as-tu vu » : se montrer plus fort que les animaux (au cirque, à la chasse et lors d’une corrida), en gardant des animaux domestiques spéciaux / exotiques ou en voulant jouer le « beau » en portant la fourrure.
 

Il l’appelle la raison
et ne l’utilise que
pour être plus bestial
que n’importe quelle bête.

Goethe

Selon De Cock Bunning, professeur de Questions des Expériences Animales, le statut de l’animal n’est pas une grandeur innée, mais est déterminé selon les circonstances culturelles. Le statut peut aussi bien être attribué à l’animal qu’il peut lui être enlevé. L’homme détermine la hauteur du statut de l’animal, en fonction des facteurs suivants :

  1. L’histoire et la culture (exemple : « la vache sainte » en Inde)
  2. La mesure de l’attachement à l’animal (on s’attache moins à un animal de laboratoire qu’à un animal domestique)
  3. La connaissance d’un animal (l’information peut remonter le statut)
  4. Le (petit) nombre (rareté, en voie de disparation, comme par exemple le panda)
     
La façon dont les êtres humains traitent les animaux dépend de leurs convictions, valeurs, connaissances et l’intérêt que l’animal signifie pour eux : au niveau financier, social et moral.
 
 
     

Cet article fait partie d'une série sur les idées fausses (sophismes) et la démagogie.

Il y a des sophismes pour les groupes et les sujets suivants :

ceux qui mangent de la viande
les végétariens
la défense de l’élevage industriel
le non-respect des droits des animaux
la défense des droits des animaux
la chasse d’amateur
la vivisection
la pêche sportive
le cirque
la corrida
la chasse aux phoques
 

On se sert souvent de certains arguments qui ne sont pas valables. Ce sont tant les partisans que les adversaires qui se servent des arguments spécieux nommés sophismes.
Nous avons aligné ces arguments (à gauche) et nous avons mis l'argument contraire à côté (à droite). Cela en faveur d’une discussion claire et honnête.

Il y a plusieurs types de sophismes :
Les sophismes pour et contre l’élevage industriel, les droits des animaux, le fait de manger de la viande (ou le refus de manger de la viande), la vivisection, la chasse d’amateur et aux phoques, la pêche sportive, le cirque et la corrida.

Si vous voulez voir d’abord les sortes et les types de sophismes pour vous en faire une idée, cliquez sur ce lien.

Cliquez ici pour des conseils donnés afin d’influencer un comportement défavorable aux animaux.

De même que pour la possession des animaux domestiques.

Si vous préférez voir immédiatement les sophismes concernant un certain sujet avec l’argument contraire y relatif, cliquez sur un des sujets mentionnés en haut.

     
 
auteur Bert Stoop
 

Cette page décrit un des aspects de l’impact que l’homme a sur la qualité de la vie d’un animal. D’autres pages décrivent d’autres aspects ; nous souhaitons ainsi favoriser ensemble l’émergence (internationale) de la consience du fait que pour un animal aussi, la liberté est importante.

Lisez ici ce que vous pouvez faire pour les animaux.

Si vous appréciez ce texte, vous pouvez le diffuser, par exemple à travers les médias sociaux.

Souhaitez-vous nous soutenir avec un don?

Politique de confidentialité
 
 

Lire plus d'articles ou de publicité ?