Outre les problèmes physiques, causés par l`élevage, il y a encore d`autres conséquences défavorables pour le bien-être du chien. L`homme pose des conditions de toutes sortes au chien, ce qui l`empêche de se conduire de façon naturelle. Sous ce rapport, on peut penser aux aspects suivants:

  • la nourriture,
  • les promenades,
  • les mouvements,
  • l`attention,
  • la conduite sociale,
  • la conduite sexuelle.

La nourriture.

C`est le maître qui décide combien de fois le chien obtient son repas, ainsi que la quantité et la sorte de nourriture.

Les promenades.

C`est le maître qui décide combien de fois par jour il promène l`animal, et la durée de la promenade. Celle-ci a lieu aux moments qui conviennent au maître. Souvent l`animal est tenu en laisse, ce qui restreint ses mouvements.

Les mouvements.

Bien des chiens n`ont pas assez d`espace dans la maison pour qu`il puissent se mouvoir librement. Partout il y a des meubles et des obstacles dans un pièce qui est déjà petite en elle. De sa nature un chien est habitué à pouvoir courir et jouer beaucoup.

L`attention.

Le maître lui prête seulement attention quand cela lui convient. Naturellement il existe à cet égard une interaction intensive entre chien et maître, mais quand le maître n`a pas envie, le chien n`obtient pas d`attention.

Conduite sociale.

Le chien est un animal social. Il est habitué à occuper une place dans un groupe. Quand un chien est accueilli par une famille, il va sans dire qu`on lui assigne le rang le plus bas. Cela n`est pas accepté facilement par tous les chiens, ce qui entraîne des conflits, qui peuvent déraper (surtout en compagnie d`enfants). Le contact avec ses congénères est souvent limité. De sa nature, le chien est un animal de harde; ça veut dire qu`il vit dans un groupe avec d`autres chiens. Le plus souvent les hommes ne possèdent qu`un seul chien, de sorte qu`il ne peut pas manifester sa conduite naturelle envers ses congénères.Sa conduite naturelle n`est pas conforme à celle que l`homme désire de lui.

Conduite sexuelle

La répression de la conduite sexuelle du chien fait partie de son éducation, parce que le comportement naturel amène quelque chose de désagréable pour l`homme. Pensons par exemple à l`importunité avec laquelle certains chiens se frottent contre les jambes d`hommes, l`excitation et la persécution d`autres chiens. La castration et la stérilisation sont appliquées régulièrement, pour éviter la naissance de descendants imprévus. Un autre motif est la répression de l`instinct sexuel, lequel est souvent éprouvé par l`homme comme une qualité indésirable.

 
Des aspects
Animaux domestiques
Par exemple: le chien
L`histoire du chien
Le chien actuel
Les conséquences de l`endogamie
Désavantages pour le chiens
Animaux domestiques
L`industrie derrière les animaux domestiques
L'homme
Pourquoi veut-on prendre un animal domestique?
Désavantages pour l`homme
Conclusion?
Prendre un animal domestique?

Il va sans dire qu`il est question d`interaction entre chien et maître, mais ici il s`agit en première place de sens uni: l`homme possède l`animal, il est son chef et prend les décisions. Quoiqu`il y ait assez de gens qui ont les meilleures intentions à l`égard de leur chien, cela n`empêche pas que, en fin de compte, c`est l`homme qui impose sa volonté au chien. Le chien est frustré par l`homme dans presque tous ses besoins innés et dans presque toute sa conduite naturelle envers ses congénères. Sa conduite naturelle n`est pas conforme à ce que l`homme désire de lui. La conduite que nous lui imposons est contre nature.

Dans un milieu naturel un chien est également limité à cause de sa place dans l`hiérarchie du groupe. Chez le maître, les adaptations du chien sont encore plus saillantes.

Dans la nature, un chien ne sera vraiment pas toujours l`inférieur dans l`hiérarchie,comme il l`est dans une famille humaine. Dans la nature les chiens ne sont pas, par exemple, attachés à une laisse qui restreint leurs mouvements, ils peuvent faire leurs petits besoins à tout moment et ils ont beaucoup plus d`interactions sociales avec leurs congénères. A côté de ces désavantages pour le chien, il y a évidemment aussi des désavantages pour son maître.