La vivisection est nécessaire
La loi prévoit la nécessité d'expériences sur des animaux pour certains médicaments (en 30% des cas). Que quelque chose soit nécessaire n'implique pas que ce soit bon. Beaucoup d'expériences sont faites sur des animaux pour des raisons commerciales et il y a plus de médicaments, de détergents, de produits de beauté etc. qu'il n'est nécessaire.
Les expériences sur les animaux sont indispensables aux études sur le cancer ou le sida
On obtient les meilleurs résultats si l'on utilise des êtres humains comme sujets d'expériences. Il est vrai que ceci est plus cher.
Il y a trop peu d'alternatives
1% seulement du budget est dépensé en alternatives. Si l'on ne cherche pas, on ne trouve pas.
Les expériences sur les animaux sont centrés sur le bonheur et la santé de l'être humain
Le but principal de l'industrie pharmaceutique est faire des bénéfices.
Si l'on ne sacrifie pas des animaux, on sacrifie des êtres humains
Cela dépend. Compte tenu des résultats relativement réussis d'expériences faites sur des hommes et d'autres expériences pour lesquelles on n'a pas utilisé d'animaux, il paraît plutôt qu'en continuant à faire des expériences sur des animaux, l'industrie finira par mettre plus de vies humaines en danger.
Si vous tombez malade vous-même, vous profiterez de la vivisection
Il vaut mieux que les hommes se soucient de la meilleure manière de lutter contre des maladies quand ils en ont encore le temps, donc lorsqu'ils sont encore en bonne santé.
Les animaux sont propres aux expériences, parce qu'ils sont moins sensibles
Comme un animal ne comprend pas le but des expériences, il éprouve des angoisses mortelles et du désespoir en cas d'une douleur relativement légère.
On ne peut tout de même pas faire des expériences avec des êtres humains ?
Les êtres humains se présentent volontairement et on peut mieux communiquer avec eux. En cas d'expériences humaines les chercheurs sont obligés de projeter leurs expériences et de les mettre sur pied d'une manière plus consciencieuse. Cela amènera évidemment des expériences inoffensives et moins cruelles.
Un chat dans une cage

Cet article fait partie d'une série sur les idées fausses (sophismes) et la démagogie.

On se sert souvent de certains arguments qui ne sont pas valables. Ce sont tant les partisans que les adversaires qui se servent des arguments spécieux nommés sophismes.
Nous avons aligné ces arguments (à gauche) et nous avons mis l'argument contraire à côté (à droite). Cela en faveur d'une discussion claire et honnête.

Il y a plusieurs types de sophismes :
Les sophismes pour et contre l'élevage industriel, les droits des animaux, le fait de manger de la viande (ou le refus de manger de la viande), la vivisection, la chasse d'amateur et aux phoques, la pêche sportive, le cirque et la corrida.

Si vous voulez voir d'abord les sortes et les types de sophismes pour vous en faire une idée, cliquez sur ce lien.

Cliquez ici pour des conseils donnés afin d'influencer un comportement défavorable aux animaux.

De même que pour la possession des animaux domestiques.

Si vous préférez voir immédiatement les sophismes concernant un certain sujet avec l'argument contraire y relatif, cliquez sur un des sujets mentionnés en haut.

Il y a des sophismes pour les groupes et les sujets suivants :

ceux qui mangent de la viande

les végétariens

la défense de l'élevage industriel

le non-respect des droits des animaux

la défense des droits des animaux

la chasse d'amateur

la vivisection

hameçon la pêche sportive

le cirque

la corrida

la chasse aux phoques